AccueilGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LYGODACTYLUS WILLIAMSI (gecko néon bleu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
panda
moderateur general
moderateur general


Masculin Messages : 4084
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 27
Localisation : 77

MessageSujet: LYGODACTYLUS WILLIAMSI (gecko néon bleu)   Mar 22 Mar 2011 - 16:47

LYGODACTYLUS WILLIAMSI (gecko néon bleu)






Répartition géographique :





Morphologie, biologie et statut légal :

Ce petit geckonidé ressemble beaucoup au genre Phelsuma et possède des propriétés anatomiques souvent identiques. La coloration des adultes est variable, en général les mâles sont d’un intense bleu/vert métallique avec la face ventrale orange. Les femelles quant à elles ont une couleur dominante marron plus ou moins foncé avec quelques reflets bleus métalliques. Les deux sexes possèdent différentes tâches noires sur les flancs et le cou ainsi que des lignes longitudinales de la même couleur sur la tête et le cou. La confusion lors du sexage est fréquente, les mâles dominés peuvent prendre la coloration des femelles et certains spécimens femelles sont particulièrement colorés.

Afin de certifier un sexage, il est possible d’observer les individus afin d’identifier des pores préanaux développés et des renflements hémipéniens (déterminent les mâles).

Il mesure de 60 à 95 mm à l’âge adulte et à peine 20 mm à la naissance.


Comportement :


Malgré son air débonnaire, le L. williamsi possède un caractère bien trempé !

Les mâles sont extrêmement territoriaux, les rencontres se soldent par de violents combats pouvant mener à la mort. Les femelles sont également assez agressives entres elles.

C’est un gecko très actif, qui passe sa journée à parcourir son terrarium à la recherche de nourriture ou de son partenaire. Les manipulations chez cette espèce qui peut sembler familière sont à proscrire ou limitées au stricte minimum.



Alimentation :

Les grillons distribués 3 fois par semaine doivent être nombreux et de petite taille, ne dépassant pas les 8mm pour un adulte.

Les insectes non consommés doivent être retirés du terrarium si ils ne sont pas consommés rapidement, car ils grossissent vite et deviennent un danger pour les Lygodactylus.

Les vers de farine ou vers à soie sont à distribuer exceptionnellement.

La distribution de compote (banane, abricot, papaye…) est réalisée deux fois par semaine (attention de ne pas en mettre de trop car les lézards pourraient se retrouver enlisés dans la compote).

Un supplément en calcium et en vitamines doit être réalisée 1 fois par semaine (mélanger avec la compote) pour les femelles et les juvéniles et une 1 fois tous les quinze jours pour les mâles adultes.



Maintenance et terrarium :

Cette espèce se maintient uniquement en couple dans un terrarium de 45 x 45 x 45 cm.


L’éclairage qui n’a pas besoin d’être intense, est assuré 12 à 14h/24h par un tube ou une ampoule UV 5.0


Pour le chauffage, une plaque chauffante placée derrière le terrarium servira à chauffer le terrarium. Une ampoule chauffante de faible intensité peut également être intégrée afin d’obtenir un point un peu plus chaud.


Un thermostat sera obligatoirement mis en place afin de régler et suivre les températures nécessaire :

De jour => 26-28°C

De nuit => 22-24°C


Le substrat est constitué d’un mélange de terreau fin, de tourbe et de sable afin de garantir une bonne croissance de la végétation et limiter le développement des micros organismes. Il est important que le substrat ne soit pas détrempé, au risque de voir le substrat se dégrader.


On y mettra également une gamelle d’eau, mais pas trop profond pour éviter la noyade.


Il est constitué de bois (sauf bambous) et de plantes (Pandinus, misères, pothos…) identiques à celles utilisées pour les Phelsuma.


En ce qui concerne l’hygrométrie, il est conseillé d'être entre 70 et 80%. Un système de pulvérisations automatique est fortement conseillé (2 à 3 fois par jour).



Reproduction :


La reproduction de Lygodactylus williamsi en bonne santé ne pose aucune difficulté avec les bonnes conditions de maintenance.
Les femelles peuvent pondre plus d’une vingtaine d’œufs par an. Les pontes sont souvent rapprochées et il est souvent nécessaire de séparer les couples afin de préserver la santé de la femelle.

La principale difficulté concerne l’incubation et la préservation des œufs ainsi que les premières semaines d’élevage des jeunes.

En ce qui concerne les œufs, le problème est lié au fait que ces geckos pondent des œufs collants fixés à un support et malheureusement nous n’avons à ce jour pas trouvé de support suffisamment attrayants pour qu’ils reçoivent les pontes à chaque fois (comme les bambous pour certaines espèces de Phelsuma). L’incubation est donc souvent réalisée in-situ ce qui expose la ponte à de nombreux risques : appétit féroce des adultes, prédation, variations des paramètres. La meilleure solution consiste à protéger la ponte à l’aide d’une boîte en plastique perforée (boîte à grillons).

Après environ 45 à 50 jours d’incubation à 27-28°C, les jeunes s’extirpent de leurs coquilles en quelques secondes.

Très agiles, ils sont néanmoins des proies de choix pour des adultes, il est donc nécessaire de les élever individuellement.


Les jeunes s'élèvent facilement dans de petits faunabox équipés d'une moustiquaire entre le bac et le couvercle et placés sous un tube UV 5.0. Une simple feuille de papier "essuie tout" est utilisée comme substrat et humidifiée deux fois par jour.

Une branche de chêne liège ou une liane artificielle seront utilisés comme support pour les jeunes Lygodactylus. L'apport alimentaire des premiers mois doit être journalier.


Les premières semaines les jeunes n’acceptent souvent que les grillons nouveaux nés et la compote pour finalement accepter également les drosophiles. Le sexage des jeunes est généralement possible à l’âge de 4 mois mais il est recommandé d’attendre au moins l’âge de 10 mois avant de tenter les premières reproductions.



(En espérant n'avoir rien oublier, sinon faites moi signe par MP que je rectifie la fiche).


source :

http://www.phelsuma-france.fr/fiche/la-fiche-du-lygodactylus-williamsi

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
0.1 Python Regius Classique
1.0 Morelia Viridis Manokwari
1.0 Simalia Nauta

Revenir en haut Aller en bas
 
LYGODACTYLUS WILLIAMSI (gecko néon bleu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptil'sud-est :: LEZARDS :: Fiches d'Elevage :: Les geckonidés-
Sauter vers: