AccueilGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PHELSUMA LINEATA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
panda
moderateur general
moderateur general


Masculin Messages : 4084
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 27
Localisation : 77

MessageSujet: PHELSUMA LINEATA   Mer 6 Avr 2011 - 14:11

PHELSUMA LINEATA






Répartition géographique :





Morphologie, biologie et statut légal :

Originaire de Madagascar, elle colonise une grande partie de l'île. La sous espèce lineata a également été introduite sur l'île de la Réunion. Différents variations chromatiques existent au sein même des sous espèces de cette espèce.

Pour les identifier, il est parfois intéressant de connaître le lieu de capture de l'animal. P. lineata dorsivittata colonise une petite zone de Diego Suarez (Nord), P.lineata bombetokensis colonise lui uniquement une zone de l'Est (Majunga). Le centre Est et le Sud Est de l'île sont eux colonisés par les 2 autres sous-espèces.

L'espèce Phelsuma lineata est constituée de 4 sous espèces :

- P.l.dorsivittata : ligne longitudinale rouge sur le dos entre ou après les épaules. Lignes latérales semblables à celles de P.lineata bombetokensis.


- P.l. lineata : en général vert, mais peut également être marqué de bleu sur l'intégralité de la queue et du cou ainsi que sur une partie de la tête. L'arrière du dos (parfois jusqu'au milieu de la queue) comporte des tâches rouges qui peuvent se regrouper pour former une seule grosse tâche. En général des tâches rouges sont également présente sur la tête et forment souvent une marque en V. Pour finir sur cette espèce, elle possède une ligne noire sur le flanc qui s'étire de l'aiselle antérieure au début de la cuisse postérieure.


- P.l. bombetokensis : en général plus terne, la présence du V sur la tête est extrêment rare mais surtout les lignes de ses flancs sont très différentes de celles de P.l. lineata et peuvent même être inexistantes. Ces lignes sont en général très peu contrastées, mais des tâches noires au début et à la fin de chaque lignes se démarquent parfaitement. La sous espèce est d'ailleur très souvent confondue avec la sous espèce P.quadriocellata parva


- P.l.punctulata : est semblable à P.lineata lineata mais ne possède pas de marques rouges sur le dos comme ce dernier. Son dos est plutôt parsemé de petites tâches (pointillés) grises, brunes ou noires.


Phelsuma lineata bifasciata et Phelsuma lineata chloroscelis sont des synonymes de P.lineata lineata (longtemps considérées comme sous-espèces différentes en raison de leur coloration particulière).


Les différences physiques entre mâle et femelle sont importantes. Le mâle est nettement plus grand et plus élancé que la femelle. Il est également plus coloré. Les pores fémoraux sont également bien visibles chez les mâles.


C'est une espèce diurne et arboricole.


Il mesure de 10 à 16 cm (pour les plus grand) à l’âge adulte.



Comportement :

L'espèce est relativement sociable, dans la nature il n'est pas rare de rencontrer des groupes d'une dizaine d'individus sur des surfaces réduites (1 m2).

Il est cependant recommandé d'élever cette espèce en couple. L'espèce est en général assez peu farouche et assez visible dans le terrarium une fois acclimatée.

P. lineata bombetokensis est cependant réputée pour être un peu plus farouche. Le comportement territoriale est assez peu marqué mais les spécimens dominés dépérissent rapidement.

L'espèce est très active, parcourant le terrarium à la recherche de proies.



Alimentation :

Contrairement à ce que l'on entends souvent, l'espèce est très nettement insectivore.

Un individu adulte peut consommer plusieurs grillons par jour et très peut d'aliments d'origine végétale. Au contraire, certains spécimens semblent inféodés à la compote, peut être le résultat de précédentes conditions d'élevage non adaptées (régime alimentaire strictement frugivore).

Toutes sortes d'insectes sont acceptées par les Phelsuma Cepediana, mais l'on privilègie les grillons comme alimentation de base, en raison de leur juste équilibre nutritif. D'autres insectes peuvent être distribués occasionnellement comme les mouches, les drosophiles (essentiellement pour les jeunes), les teignes de ruches (rarement), les blattes de petites tailles, les vers de farine (peut appréciés) ou encore les criquets nouveaux nés.

Les compotes de fruits sont également très appréciées par cette espèce, on peut ainsi lui proposer 2 à 3 fois par semaine des compotes de banane, abricot, papaye, litchis, pêche, pomme... Evitez en général les fruits trop acides.

Miel, pollen et autres préparations industrielles destinées aux Phelsuma sont également appréciées.

L'apport de vitamines et de calcium est également recommandé chez cette espèce mais doit être raisonné.



Maintenance et terrarium :

Cette espèce se maintient dans un terrarium de minimum 45 x 45 x 60 cm pour un couple de type arboricole tropical.


L’éclairage devra être important avec deux sources d’UV, une à 2% et une à 5% d’UV pour favoriser la synthèse.


Pour le chauffage, une plaque chauffante placée derrière le terrarium servira à chauffer le terrarium.


Un thermostat sera obligatoirement mis en place afin de régler et suivre les températures nécessaire :

De jour => au point chaud : 28-30°C et au point froid : 25°C

De nuit => au point chaud : 23°C et au point froid : 18°C

Cette espèce peut cependant supporter des températures bien inférieures (jusqu'à 8°C).


Le substrat peut être constitué de tourbe, fibre de coco, écorce de pin...


On y mettra également une gamelle d’eau, mais pas trop profond pour éviter la noyade.


Le terrarium devra être bien garni avec des plantes à grandes feuilles, il faudra aussi de nombreuses branches pour que l’animal puisse se reposer et profiter de l’exposition aux lampes UV et aux sources de chaleur (racines de mangroves ou bambous).


En ce qui concerne l’hygrométrie, il est conseillé d'être entre 80 % et 100 %. Un système de pulvérisation automatique serait fortement conseillé.



Reproduction :


La reproduction ne pose pas de difficulté particulière chez cette espèce. Il faut veiller à ce que les femelles soient suffisament trapues.
Elles ne devraient idéalement pas être en contact avec un mâle avant l'age de 14 mois.


Lors de la gestation, les oeufs sont souvent visible par transparence ou par le renflement de l'abdomen de la femelle.
La ponte a généralement lieu à l'abri des regards, dans un tube de bambou ou dans le coeur d'une plante (parfois même au sol).

Les oeufs, non collants, sont généralement pondus par deux.
La température d'incubation influence fortement le sexe des nouveaux nés chez cette espèce, il est donc aisé de produire des mâles et des femelles.


Les jeunes s'élèvent facilement dans des petits faunabox équipés d'une moustiquaire entre le bac et le couvercle et placés sous un tube UV 5.0. Une simple feuille de papier "essuie tout" est utilisée comme substrat et humidifiée deux fois par jour.

Deux petits tubes de bambou seront utilisés comme support par les jeunes Phelsuma. L'apport alimentaire des premiers mois doit être journalier.




(En espérant n'avoir rien oublier, sinon faites moi signe par MP que je rectifie la fiche).


source :

http://phelsuma-france.fr/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
0.1 Python Regius Classique
1.0 Morelia Viridis Manokwari
1.0 Simalia Nauta

Revenir en haut Aller en bas
 
PHELSUMA LINEATA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptil'sud-est :: LEZARDS :: Fiches d'Elevage :: Les geckonidés-
Sauter vers: