AccueilGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 TESTUDO HERMANNI BOETTGERI - Tortue Hermann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GREG
webmaster
webmaster


Masculin Messages: 5484
Date d'inscription: 30/01/2010
Age: 40
Localisation: 83

MessageSujet: TESTUDO HERMANNI BOETTGERI - Tortue Hermann   Sam 13 Fév 2010 - 23:35

TESTUDO HERMANNI BOETTGERI
Tortue d'Hermann



Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embr. : Vertebrata
Classe : Reptilia
Ordre : Testudines
Famille : Testudinidae
Genre : Testudo

Cette tortue est placée en Annexe 2 de la Convention de Washington, car elle est menacée et les effectifs doivent être surveillés.
Son commerce est toutefois autorisé : en , l’arrêté du 10 août 2004 demande qu’elle soit marquée (photo-CITES puis puce électronique), et l’arrêté du 24 juillet 2006 en autorise la vente si et seulement si elle provient d’élevage.

Une autorisation de détention doit également être demandée par l’acheteur (théoriquement avant l’achat).
Cette espèce est également plaçée en annexe A du règlement UE, elle est donc vendue avec un certificat CITES individuel et original.



GENERALITES

La Tortue d'Hermann est la seule tortue terrestre de : elle est présente dans la plaine et le massif des Maures (Var), et en Corse. Si elle ressemble à ses cousines italiennes et espagnoles, ou corses, ce sont pourtant des tortues génétiquement différentes et la Tortue d'Hermann varoise est unique au Monde .
Les tests génétiques effectués pour les chercheurs de la SOPTOM de Gonfaron montrent de façon indubitable que la sous-espèce varoise est génétiquement différente des autres sous-espèces: espagnole, corse, toscane.

VILLAGE DES TORTUES DE GONFARON http://www.villagetortues.com/

COMPORTEMENT

L'espérance de vie des tortues dans la nature est inconnue.
En captivité elle peut atteindre 100 ans, plus souvent entre 60 et 80 ans.
Cette longévité s'explique par un métabolisme adaptable aux conditions extérieures mais surtout par le fait que si elles survivent aux 6-7 premières années de leur vie, elles ne craignent plus par la suite les prédateurs qui se heurtent au problème de la carapace... sauf l'Homme bien sûr, les machines et les chiens domestiques (qui les considèrent comme des os à ronger et provoquent des blessures + stress mortel).
Les tortues sont des animaux à sang froid (ectothermes) qui doivent s'adapter à la température ambiante pour assurer un bon métabolisme et une activité optimale.
S'il fait froid, elles doivent d'abord trouver un endroit pour se réchauffer.
S'il fait trop chaud, elles doivent impérativement se mettre à l'ombre.
Dans la nature, elles font aussi de longues distances pour aller boire régulièrement (toutes les 2 semaines environ en période chaude).
Tôt le matin, elles quittent leur gîte de nuit (dont elles changent tous les jours) dès qu'elles sont réchauffées et partent en quête de nourriture, des feuilles, des fleurs, des fruits, parfois des escargots et des vers.
À midi, le soleil étant haut, elles se mettent au frais dans des buissons et ressortent en fin de journée.
Dotées d'un excellent sens de l'orientation, elles se repèrent parfaitement dans l'espace grâce aux champs magnétiques de la terre et au soleil, et sans doute grâce à une très bonne olfaction et à la mémoire de leur environnement.
En fin de journée, elles quittent leur gîte pour se nourrir à nouveau.
Les tortues sont extrêmement attachées à leur lieu de vie (phylopatrie), c'est pourquoi elles essaieront sans cesse d'y retourner si on les en déplace (ramassage).
Certaines de celles qui ont survécu aux feux de 2003 ont été observées comme retournant sur leur lieu de vie ou continuant à le fréquenter malgré sa dévastation (lors du feu elles étaient en bord de rivière, ou dans des zones épargnées/sautes de feu)

MAINTENANCE

Conditions naturelles, pas de terrarium sauf en cas de soins.
Cette tortue hiberne, elle peut donc être maintenue en enclos toute l’année.
Nous conseillons toutefois de la faire hiberner en cave pour éviter qu’elle ne gèle, et de la maintenir en terrarium quand elle est très jeune.



HIVERNATION

En espace naturel méditerranéen, les tortues creusent leur abri d'hibernation au pied d'un buisson, et en changent d'année en année, même s'il semblerait qu'elles hibernent quand même dans la même zone de leur domaine vital.
Elles hibernent de novembre à février.
À ce moment, le rythme cardiaque et la respiration s'abaissent notablement, elles ne dorment pas à proprement parler, il s'agit plutôt d'une sorte de léthargie. Les tortues en captivité doivent également hiberner, besoin vital pour elles.

NOURRITURE


ALIMENT DE BASE

Endives , Cresson. Chicorée frisée, Pissenlit (feuilles et fleurs), mâche, Luzerne, Trèfles (feuille et fleur).


OCCASIONNELLEMENT (c'est à dire rarement car la plupart de ses aliments ne sont pas équilibrés pour les tortues)

Banane, melon, fraise, pastèque, Concombre Carotte Laitue
romaine, lolo rouge Tomate.
Mûre noire (fruit et fleur).
Lentilles d'eau.

Pour qu'un aliment soit bon il faut qu'il soit équilibré en calcium/ phosphore. pour 1 dose de phosphore il faut 3 fois plus de calcium.

FRÉQUENCE DES REPAS

En aquaterrarium : 1 fois par jour.
En semi-liberté : c'est je m'empiffre comme je veux

MALE



FEMELLE



REPRODUCTION

Une éclosion en neuf étapes :
Mâles et femelles vivent en solitaires et ne se rencontrent que pour l'accouplement.
La parade nuptiale comprend des morsures et des chocs de carapace qui, s'ils ne posent pas de problème dans la nature (la femelle peut fuir), peuvent causer de graves blessures à la femelle en captivité.
La femelle peut s'accoupler avec plusieurs mâles durant une même saison, et elle gardera le sperme intact durant 4-5 ans dans des replis de son appareil reproducteur.
Ainsi, même si elle ne s'accouple pas, elle garde le pouvoir de pondre des oeufs fécondés même si les mâles sont absents ou se font rares (un avantage après les incendies par exemple !).
C'est grâce à cette parade complexe que, comme chez bien d'autres animaux, la femelle peut évaluer les qualités du mâle et refuser l'accouplement s'il ne lui convient pas... Des recherches sont en cours pour mieux comprendre quels sont les critères de choix des femelles.
La reproduction ne fixe pas le sexe des embryons.
Celui-ci dépend de la température d'incubation.
La température moyenne générant autant de mâles que de femelles est de 31,5 °C.
La femelle creuse un trou avec ses pattes de derrière, puis pond des œufs de 35 mm de diamètre et de 16 g de poids.
Il y a en moyenne 1 à 5 œufs, mais si la femelle est âgée elle pourra pondre deux fois dans l'année.
La proportion des pontes arrivant à la naissance est relativement basse, car la prédation des œufs par divers animaux est élevée (fouine, sangliers, blaireau).
La maturation des œufs dure environ 90 jours, les petits émergeant généralement après les premières pluies d'automne.

EN RESUME

Caractère : docile
Origine : Nord-est de l’Espagne,îles baléares,sud-est ...
Moeurs : Terricole / Diurne
Biotope : Tempéré
Taille adulte : 22 cm
Esperance de vie : de 40 à 80 ans
Nourriture adaptée : végétaux


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
1.1 Rhynchophis boulengeri
0.1 PGG anery motley
Revenir en haut Aller en bas
http://reptil-sud-est.forumactif.org
 

TESTUDO HERMANNI BOETTGERI - Tortue Hermann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptil'sud-est :: AUTRES NAC :: Fiches d'Elevage :: Tortue-