AccueilGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HAMSTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GREG
webmaster
webmaster
avatar

Masculin Messages : 5495
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 43
Localisation : 83

MessageSujet: HAMSTER   Dim 28 Fév 2010 - 16:57

HAMSTER



Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embr. : Vertebrata
Classe : Mammalia
Sous-classe : Theria
infra-classe : Eutheria
Ordre : Rodentia
Sous-Ordre : Myomorpha
Famille : Muridae selon ITIS / Cricetidae selon MSW


PRESENTATION

Les hamsters ont surtout la particularité de posséder des poches extensibles à l'intérieur des joues, appelées abajoues.
Ces poches servent essentiellement à transporter la nourriture.
Certaines espèces sont connues pour cacher leurs petits dans leurs abajoues quand elles ont peur d'un danger, pour les transporter ailleurs.
Quelques espèces de hamsters peuvent aussi nager parfaitement en remplissant ces poches avec de l'air pour mieux flotter.

EN LIBERTE

Le record de longévité connu pour un hamster sauvage est de 10 ans, mais la plupart des hamsters sauvages ou en captivité ne dépassent pas 2 ou 3 ans.
Dans la nature leurs principaux ennemis sont les prédateurs : rapaces, serpents, mammifères carnivores et même des hérons ou des corbeaux qui capturent les plus jeunes.
Ils craignent également les hivers trop froids, les maladies et les machines agricoles détruisant leur terrier.

Ils creusent en effet des terriers complexes à entrées multiples, avec tout un jeu de chambres, greniers et latrines reliés par un réseau de tunnels qui peuvent plonger à plus de 2m sous la surface du sol en hiver.
Le terrier s'agrandit au cours de la vie de l'animal qui y vit en solitaire.
Le hamster en sortira généralement au crépuscule ou à la nuit tombée, bien que des espèces soient également diurnes.

Certaines espèces sont particulièrement agressives vis à vis de leurs congénères et des règles hiérarchiques strictes règlent ces rencontres.
Les femelles sont souvent dominantes.
Les cricétinés se défendent âprement avec leurs incisives quand ils sont attaqués.
Ils attaquent aussi quand ils se font capturer malgré une fourrure propice au camouflage.
Celle-ci est généralement dans des tons gris, noir, brun et roux, avec souvent des flancs plus clairs ou une rayure dorsale.
Les hamsters bénéficient d'une bonne vue pour trouver leurs proies, mais leur ouïe et leur odorat sont également bien développés.
Pour communiquer entre eux les mâles surtout utilisent un marquage olfactif du territoire.
Plus l'animal est dominant, plus ses glandes sébacées seront développées.

EN CAPIVITE

Seules quelques espèces de hamsters sont élevées en captivité. D'abord animaux de laboratoire ils ont été adoptés par la suite comme animaux de compagnie.
Le Hamster doré est l'espèce la plus répandue dans les élevages.
Certaines races du Hamster doré étant considérées comme domestiques au regard de la législation de nombreux pays, par exemple en France.
Plus récemment d'autres espèces plus petites ont été adaptées à la captivité.
Ce sont des animaux généralement plus délicats, plus batailleurs ou plus craintifs, pas toujours faciles à apprivoiser.
C'est le cas du Hamster russe, du Hamster de Campbell et, plus rarement, du Hamster de Roborovski et du Hamster de Chine.
Les éleveurs sont parvenus à créer une race hybride en croisant des hamsters russes avec des hamsters de Campbell, seules espèces capables de se reproduire entre elles et de donner naissance à quelques individus difficilement viables et fertiles.



ACCESSOIRES

La cage

La cage doit être solide, sécuritaire et résister aux évasions.
Choisir une cage la plus spacieuse possible, car il ne faut pas oublier qu’elle demeure le refuge permanent du petit hamster.
Idéalement, la cage devrait comporter plusieurs étages pour que le hamster puisse s’amuser à grimper et à descendre.
Pour vous simplifier la tâche d’entretien, il serait bon de penser à choisir une cage facile à démonter.

Le bac de litière

Le fond de la cage devrait en être recouvert.
Mais un petit bac à litière peut être placé dans un coin pour que le hamster puisse faire ses besoins.
Cela rend l’entretien de la cage plus facile et permet une meilleure hygiène.
Il y a plusieurs sortes de produits vendus comme litière :

Voici quelques suggestions de matériaux pouvant servir :

Copeaux de bois

Ce matériau convient parfaitement pour la cage du hamster, sauf si celui-ci a le poil long; les copeaux se mêlent dans sa fourrure.

Foin

C’est le produit idéal, car non seulement il servira de recouvrement pour le sol, mais le hamster l’utilisera pour se fabriquer un nid.

Marceau de papier

Très peu absorbant comme matériau, il n’est pas recommandé. Le hamster cherchera à le ronger pour l’incorporer au nid. De plus, il ne faut surtout pas utiliser du papier sur lequel il y a traces d’encre.

Litière pour chat


C’est poussiéreux, trop gros pour les petites pattes du hamster et en plus, il faut éviter tous les produits parfumés.

Maïs concassé

Un autre matériau excellent pour garnir le fond de la cage du hamster.
Il faut cependant la changer régulièrement si on ne veut pas que le maïs moisisse.
Ne pas se procurer de maïs parfumé au citron parce que le hamster risque de le ronger.

Sciure fine

Matériau déconseillé, car cela représente un irritant pour les yeux et le nez.

Les mangeoires et abreuvoirs

Normalement, ceux vendus avec la cage conviennent parfaitement.
On peut tout de même les remplacer par n’importe quel récipient.
On peut même déposer la nourriture dans le fond de la cage, ce qui stimulera le hamster à chercher sa nourriture comme lorsqu’il vit dans la nature.

Un petit lit

Il est recommandé d’utiliser des produits, tels du papier essuie-tout, du papier hygiénique, des mouchoirs de papier déchirés en morceaux.
Tout autre matériel pourrait causer du tort au hamster.

La roue

Jeu indispensable pour l’exercice du petit rongeur.
Une roue avec un fond plein représente le meilleur choix, car elle est mieux adaptée aux petites pattes du hamster; ce qui lui évitera les blessures.
Faire attention aussi afin que la fourrure du petit animal ne se coince dans l’axe de la roue.

System de tunnel

Pour permettre au hamster d’explorer, de grimper et de descendre.

L’abri

Une petite maison de plastique est souvent incluse avec la cage.
On peut y mettre aussi de petites boîtes de carton ou autre matériau et des morceaux de tube.

ENTRETIEN

Entretien de la cage et des accessoires

Le nettoyage complet de la cage se fait idéalement une fois par semaine.

À cette occasion, on doit vider le bac de litière de tout son contenu et le laver. Vider la cage de toute litière, nourriture emmagasinée et matériau de nidification.
Nettoyer la cage de fond en comble.
Pour désinfecter la cage et ses accessoires, on peut utiliser de l’eau et du savon, on peut la désinfecter avec de l’eau de Javel diluée.
Dans ce cas, bien rincer et assécher les accessoires et la cage.
Ne pas oublier de nettoyer aussi la mangeoire et l’abreuvoir.

Tous les jours, il faut voir à rafraîchir la provision d’eau et à renouveler la nourriture.
Voir à ce que le hamster ait suffisamment de nourriture et qu’elle soit bien fraîche.

L’hygiène du hamster

Le hamster passe beaucoup de temps à faire sa toilette, alors il n’est habituellement pas nécessaire de voir à ce qu’il reste propre.
Cependant, pour les hamsters à poil long, un brossage périodique pourrait aider.
On peut utiliser une brosse à dents usagée pour ce faire.

On ne doit jamais donner de bain à un hamster, cela pourrait être néfaste.
Si besoin était, prendre un linge ou une éponge humide pour enlever la saleté.

L’ALIMENTATION

Le régime alimentaire du hamster doit comporter une nourriture variée : du fourrage vert frais, des fruits, des légumes et des aliments riches en protéines, tels que un à deux vers de farine ou une cuillerée à café de fromage blanc par jour complètent le menu. On doit veiller à ce que le petit animal ait toujours de l’eau fraîche à sa disposition.

Le hamster est omnivore, c’est-à-dire qu’il mange de tout :

il est d’abord un mangeur d’aliments végétaux;
Ensuite, d’aliments riches en eau, telles les feuilles, l’herbe, les racines et les baies;
Puis, les protéines animales (surtout pour jeunes en pleine croissance et femelles allaitantes) avec les vers, les escargots, les arthropodes et leurs larves et même à l’occasion, d’oisillons nichant au sol.

L’instinct du hamster le pousse à se faire des réserves de nourriture pour une période de six à neuf mois qu’il cache dans des tunnels en cul-de-sac.
En captivité, ce réflexe est toujours présent.
Alors, il ne faut pas s’étonner en le voyant manger quelques morceaux et ensuite emplir ses bajoues de nourriture pour aller ensuite cacher le tout dans une cachette qu’il se sera aménagée dans un coin de sa cage.

Pour éviter tous problèmes de salubrité, il faudrait peut-être lui aménager un abri avec un toit amovible afin de pouvoir vérifier régulièrement qu’aucun aliment n’y pourrisse.
Il va de soi que les aliments qu’on lui donnera ne seront pas périssables.

Le régime idéal ressemble à ceci

Mélanges de graines pour hamster;
Nourriture fraîche et riche en eau, telle des fruits et des légumes;
Ainsi qu’une petite portion de protéines animales.

Mélanges pour hamster

Aliments secs constitués de graines de tournesol mûres, de blé, d’avoine, de maïs, de pois, de graines de courge, de granulés et de végétaux verts.
Aussi cacahuètes, noisettes et noix décortiquées, ainsi que des friandises à grignoter de différentes couleurs à base de maïs.
Un bon mélange pour hamster devrait être constitué de :

60 à 65% d’hydrates de carbone ou glucides;
16 à 24% de protéines brutes ou protides;
3 à 10% de graisses brutes ou lipides et substances lipidiques;
8% de cendres ou substances minérales et autres nutriments inorganiques, ainsi que des fibres brutes ou cellulose et substances semblables à la cellulose et de l’eau ou teneur en eau.

Nourriture fraîche qui permet de satisfaire les besoins du hamster en eau, en vitamines et en minéraux.

Les légumes verts

Le pissenlit, l’acanthe, la capselle bourse-à-pasteur, le plantain moyen et le plantain lancéolé, le trèfle blanc et rouge, le mouron des oiseaux, la petite oseille, et les herbes tendres.
On peut pratiquement donner n’importe quoi comme légumes verts au hamster, sauf : feuilles de salade, endive, persil et cresson.

On peut donner des légumes à croquer, tels carotte, concombre, courgette, brocoli, chou-fleur, céleri, betterave rouge, tomate et pomme de terre. Faire attention d’enlever tout légume ou tout fruit n’ayant pas été mangé pour question d’hygiène.

Les fruits

Les fraises, les mûres, le raisin, les quartiers de pommes et de poires, les cerises, les prunes, les abricots et les pêches dénoyautées.
On peut aussi donner des morceaux de banane à l’occasion.
On peut aussi donner des fruits secs achetés dans des magasins d’aliments diététiques, tels raisins, raisins de Corinthe, abricots, dattes, figues et pruneaux, cynorhodons, baies de sorbier.
Prendre soin d’enlever tous pépins et tous noyaux qui renferment du poison et qui sont donc nocifs pour les animaux.

Les protéines animales

Sont importantes dans son régime alimentaire, mais il faut lui en donner que de petites quantités.
Un apport deux à trois fois par semaine suffit.
On peut lui donner : bœuf haché cuit, fromage cottage, fromage blanc à pâte dure ou yogourt aux fruits.
On peut même donner un morceau de biscuit pour chien par semaine, ce qui procure au hamster quelque chose à ronger.
Pour le hamster doré, on parle d’une cuillerée à café (maximum) et pour le hamster nain, on parle d’une demi-cuillerée à café.

Comme protéines animales, on peut donner aussi des proies vivantes qu’on peut se procurer en animalerie, tels grillons et criquets migrateurs et vers de farine (ses favoris).

Fourrage brut

N’est pas indispensable au hamster, mais peut l’aider à sa digestion.
Le foin et la paille vendus pour la confection de nid peut très bien faire l’affaire.

Friandises

Par friandise, ici, on ne veut pas dire « bonbons ».
Les friandises représentent un complément de nourriture sous forme de friandises à ronger ou de biscottes.
Voici quelques exemples de friandises : bâtonnets de bois recouverts de graines de tournesol, de fruits séchés, de morceaux de différentes noix et de grains secs fixés à l’aide de mélasse ou de miel.
Il faut être prudent à l’achat de ces bâtonnets, car ils sont très riches en lipides, c’est-à-dire que cela représente environ 50%.
Alors, il faut y aller doucement avec ce type de friandises.

Matériaux à ronger

Nécessaire entre autres pour tromper l’ennui en plus de fournir quelques éléments essentiels.
On peut lui donner des branches de rameaux frais, des branches d’arbres à feuilles caduques (saule, hêtre, érable, bouleau, noisetier, cerisier, pommier, avec ou sans feuilles).

Les pierres de sel

Peuvent être indispensable si l’apport en sel est insuffisant dans la nutrition du hamster.
Une façon de le savoir, c’est tout simplement d’observer votre hamster et s’il lèche tout objet à sa portée ou même la peau de l’homme, c’est qu’il y a une carence.

L’eau

Comme pour n’importe quel animal, l’eau est un des éléments primordiaux d’une alimentation.
Comme le hamster va en chercher par le biais d’aliments frais, il sera peut-être moins porté à en boire, mais il faut tout de même lui en donner.

Dans un distributeur à eau, on pourra lui mettre soit de l’eau minérale sans addition d’acide carbonique ou sinon de l’eau du robinet bouillie préalablement pour la débarrasser du chlore et autres éléments semblables.

Pour nourrir le hamster, le soir constitue la meilleure période vu qu’il devient plus actif à ce moment.

Il se peut que vous surpreniez votre hamster en train de manger ses propres selles.
Si cela arrive, ne vous inquiétez pas, ceci est tout à fait normal même si c’est repoussant, car le hamster va récupérer ainsi les vitamines du complexe B et autres nutriments que ses selles renferment.

Remarque : Nettoyer à fond régulièrement les bols de nourriture ainsi que l’abreuvoir pour éviter le développement de bactéries qui pourraient nuire à la santé de l’animal.



REPRODUCTION

Les hamsters sont polygames, c'est à dire des mâles et femelles n'ont pas de partenaire précis.
A la saison des amours les mâles hamsters vont d'un terrier à l'autre à la recherche de femelles réceptives.
Un opercule empêche la fécondation des œufs par les mâles suivants et la femelle chasse alors le plus souvent les prétendants de son territoire.
La saison de reproduction se situe entre février et novembre.
Les femelles auront deux à trois portées par an après une courte gestation de 15 à 22 jours.
Le nombre de petits par portée est très variable, pouvant aller jusqu'à 13, avec une moyenne de 5 à 7 petits.
Les petits sont allaités 3 semaines environ et deviennent adultes à 6 ou 8 semaines.

LES DIFFERENTS TYPES DE ROBES

La couleur et les motifs des hamsters varient selon les espèces.
Plusieurs espèces possèdent une raie (exemple : les hamsters russes ont une ligne très visible dans la plupart des cas) sur le dos mais peuvent être différenciées d'après la taille de l'animal, la forme de la tête et du corps ainsi que les autres motifs et couleurs apparaissant sur le reste du corps.



TAILLES COMPARATIF DES DIFFERENTES ESPECES





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
1.1 Rhynchophis boulengeri
Revenir en haut Aller en bas
http://reptil-sud-est.forumactif.org
 
HAMSTER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptil'sud-est :: RONGEURS :: Fiches d'Elevage-
Sauter vers: